Les technologies d’impression 3D sont basées sur la modélisation d’un objet virtuel 3Dconçu via un logiciel de CAO (ou CAD) en couches superposées de très fine épaisseur. Chaque couche déposée est fixée sur les précédentes, ce qui reconstitue l’objet réel. Les buses des imprimantes se déplacent en général suivant 3 axes (3 translations d’espace : largeur [X], profondeur[Y], hauteur[Z]).

L’imprimante Flashforge Creator Duo permet d’imprimer toutes sortes de plastiques comme l’ABS, le PLA ainsi que des polymères conducteurs d’électricité. En outre, l’imprimante dispose de deux têtes d’extrusion permettant d’imprimer des pièces composées de deux matériaux.

Le temps d’impression peut varier de 30 minutes à 10 heures selon la complexité du modèle et la qualité de l’impression.

De la modélisation à l'impression : les étapes clé de l'impression 3D

Avant d’être imprimée, la pièce doit être modélisée en 3D un ordinateur. Pour cela, le service CAMPARIS utilise les version éducation des logiciels 3D Studio Max et AutoCad développés par Autodesk.

Un fichier vectoriel 3D est créé à partir du modèle 3D. Il détail l’itinéraire de la tête d’impression. Cette étape permet aussi d’estimer la quantité de matériel nécessaire pour l’impression ainsi que la durée d’exécution.

L’objet est fabriqué en superposant de fines couches de plastique (50 à 500 µm d’épaisseur). Lorsque qu’une couche est finie, le plateau d’impression s’abaisse afin de permettre le dépôt de la couche supérieure.

Une fois imprimée, la pièce peut-être poncée, peinte, traitée ou utilisée directement.

Echantillons spécifiques, prototypage rapide, maintenance

L'IMPRESSION 3D PEUT ÊTRE UNE SOLUTION

Bobine-01

Matériaux compatibles

Le choix du matériaux d'impression est crucial

L’Acrylonitrile Butadiène Styrène (ABS) est un polymère thermoplastique présentant une bonne tenue aux chocs, relativement rigide, léger et pouvant être extrudé à des températures de 230 – 250°C. Il est largement utilisé dans l’industrie pour usiner des pièce à forte résistance mécanique.

L’acide polylactique (PLA) est un polymère biodégradable et recyclable issu entre autre d’amidon de pomme de terre. Ses propriétés en font un matériaux moins résistant que l’ABS mais plus facile à imprimer. Le PLA est particulièrement indiqué pour la fabrication de pièces d’usage courant et ne subissant pas ou peu de contraintes mécaniques.

Le Filament PLA conducteur permet d’imprimer des pièces pouvant contenir des composants électroniques comme un circuit imprimé, ou des pièces conductives pour tout type d’utilisation. Ce matériaux est tout indiqué pour la réalisation de porte échantillons conducteurs sur mesure.

Quelques exemples

[lvca_carousel arrows= »true » dots= »true » autoplay= »true » autoplay_speed= »5000″ animation_speed= »600″ display_columns= »3″ scroll_columns= »3″ gutter= »10″ tablet_display_columns= »2″ tablet_scroll_columns= »2″ tablet_gutter= »10″ tablet_width= »800″ mobile_display_columns= »1″ mobile_scroll_columns= »1″ mobile_gutter= »10″ mobile_width= »480″][lvca_carousel_item][/lvca_carousel_item][lvca_carousel_item][/lvca_carousel_item][lvca_carousel_item][/lvca_carousel_item][lvca_carousel_item][/lvca_carousel_item][lvca_carousel_item][/lvca_carousel_item][/lvca_carousel]