La microsonde électronique CAMECA SX-FIVE représente la dernière génération de microsondes électroniques, acquise en 2011 pour remplacer la SX-50. Elle est équipée d’une source LaB6, de cinq spectromètres WDS, d’un EDS, de détecteurs d’électrons secondaires et rétrodiffusés, et de cathodoluminescence.

Quote

Avec cinq spectromètres et une résolution spatiale submicrométrique, la SX-FIVE est particulièrement conseillée pour l’analyse des éléments mineurs ou traces, ainsi que la caractérisation des phases minérales les plus petites.

check-mark

Caractéristiques

– Source LaB6 0 – 30 kV

– 5 spectromètres à dispersion de longueur d’onde (WDS) CAMECA – 3 en basse pression (BP – SP1, SP2 et SP4) et 2 en haute pression (HP – SP3 et SP5) :

• SP1 (BP) – LTAP / LPC0

• SP2 (BP) – LIF / PET / TAP / PC2

• SP3 (HP) – LLIF / LPET

• SP4 (BP) – LLIF / PET / TAP / PC1

• SP5 (HP) – LLIF / LPET

– Détecteur EDS Brüker ???

– Détecteur d’électrons rétrodiffusés, d’électrons secondaires et de cathodoluminescence

– Éléments analysés : du bore à l’uranium, en majeurs, mineurs et traces.

– Résolution spatiale submicrométrique

– Résolution en longueur d’onde jusqu’à 300 (sin 2θ)

– Mesure de concentration jusqu’à 50 ppm

– Logiciel CAMECA PeakSight 6.2 pour l’acquisition et le traitement des données

graph-analysis

Types de données

Spectres qualitatifs WDS (format natif CAMECA et export .csv / .txt / .xls)

Analyse quantitative* en ponctuelle, en transect ou en maillage WDS (format natif CAMECA et export .csv / .txt / .xls)

Cartographie quantitative* élémentaire WDS (format natif CAMECA, .tiff, .jpeg et export .txt)

– Géochronologie**

Imagerie électronique à balayage (.tiff, .jpeg)

*Les mesures quantifiées sont réalisées au pic ou à l’air du pic. Les résultats sont fournis en Pourcentage atomique (At%), en pourcentage de poids (Wt%) et/ou en pourcentage d’oxydes (Ox%). Les limites de détections et déviation standard sont fournis avec les résultats.

**Principalement la datation de monazites par la méthode U – Th – Pb (Montel et al., 1996).